Journées du Patrimoine 2019

Pour les journées du Patrimoine 2019, l’association Ligne Maginot de Cattenom et environs (LMCE) s’est à nouveau mobilisée en masse. Près de 25 bénévoles ont assuré la permanence de l’accueil des visiteurs dans les trois ouvrages accessibles pour l’occasion. Certains avaient, pour l’occasion, revêtu l’uniforme des troupes de forteresse.
Dès samedi, l’ouvrage du Bois Karre était en alerte, tout périscope dehors et la pelouse parfaitement bien tondue. Une visite d’une heure était proposée pour découvrir un ouvrage particulièrement bien rénové et entretenu. Le clou de cette visite était la tourelle pour armement d’infanterie, remise en état de fonctionnement.
Ce fut ensuite le tour du gros ouvrage d’artillerie du Galgenberg. L’équipage s’est rassemblé dimanche matin pour accueillir un joli contingent de visiteurs. Par compagnies de 15 personnes, ils ont pu arpenter ainsi les couloirs interminables de cet immense complexe et découvrir les merveilles d’ingénierie dont il fut équipé en son temps. Les visiteurs ont été invités ensuite à escalader la colline pour découvrir le panorama du Galgenberg et les tables d’orientation installées à son sommet
Enfin, et c’est une nouveauté, le « bosco1» de l’ouvrage de Sentzich, Pascal Fichet et sa troupe, se sont proposés d’ouvrir cet ouvrage un peu méconnu pendant les deux jours. Bien que l’ouvrage soit encore en plein chantier, il est déjà possible d’en voir les éléments principaux.
Au final ce sont plus de deux cent visiteurs qui ont fait à LMCE l’honneur d’une visite. Qu’ils en soient remerciés ainsi que les bénévoles de service pour l’occasion. La sauvegarde du patrimoine n’est pas un vain mot ici à Cattenom, sa forêt abrite le plus grand musée à ciel ouvert de la Ligne Maginot.
Eric VOGEIN Président LMCE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.